Voyage fait dans les années 1816 et 1817, de New-Yorck à la Nouvelle-Orléans, et de l'Orénoque au Mississipi, par les Petites et les Grandes-Antilles, Հատոր 2

Գրքի շապիկի երեսը

From inside the book

Ընտրյալ էջեր

Common terms and phrases

Սիրված հատվածներ

Էջ 248 - Les cieux instruisent la terre A révérer leur auteur : Tout ce que leur globe enserre Célèbre un Dieu créateur. Quel plus sublime cantique Que ce concert magnifique De tous les célestes corps ? Quelle grandeur infinie ! Quelle divine harmonie Résulte de leurs accords!
Էջ 249 - Éclaire tous les humains. Environné de lumière, Cet astre ouvre sa carrière Comme un époux glorieux, Qui, dès l'aube matinale, De sa couche nuptiale Sort brillant et radieux. L'univers, à sa présence, Semble sortir du néant. Il prend sa course, il s'avance Comme un superbe géant.
Էջ 248 - De sa. puissance immortelle Tout parle , tout nous instruit ; Le jour au jour la révèle , La nuit l'annonce à la nuit. Ce grand et superbe ouvrage N'est point pour l'homme un langage Obscur et mystérieux: Son admirable structure Est la voix de la nature Qui se fait entendre aux yeux.
Էջ 249 - Sous ton joug trouvent d'attraits ! Ta crainte inspire la joie ; Elle assure notre voie ; Elle nous rend triomphants : Elle éclaire la jeunesse , Et fait briller la sagesse Dans les plus faibles enfants. Soutiens ma foi chancelante , Dieu puissant ; inspire-moi Cette crainte vigilante Qui fait pratiquer ta loi.
Էջ 249 - Dans une éclatante voûte II a placé de ses mains Ce soleil qui, dans sa route, Éclaire tous les humains. Environné de lumière, Cet astre ouvre sa carrière Comme un époux glorieux, Qui, dès l'aube matinale, De sa couche nuptiale Sort brillant et radieux.
Էջ 249 - L'univers, à sa présence, Semble sortir du néant. Il prend sa course, il s'avance Comme un superbe géant. Bientôt sa marche féconde Embrasse le tour du monde Dans le cercle qu'il décrit ; Et, par sa chaleur puissante, La nature languissante Se ranime et se nourrit.
Էջ 374 - Cum tot sustineas et tanta negotia solus, Res Italas armis tuteris, moribus ornes, Legibus emendes, in publica commoda peccem. Si longo sermone morer tua tempora, Caesar.
Էջ 184 - ... transversales blanches ; les pennes des ailes et de la queue sont noirâtres ; les deux pennes extérieures de chaque côté de la queue ont une tache blanche à l'extrémité de leur côté intérieur ; la mandibule supérieure du bec est brune ; la mandibule inférieure et les pieds sont jaunâtres (i).
Էջ 191 - Nous ne répondons pas par des récriminations aux reproches que vous faites de nouveau à la France. Sans doute, la France a commis de grandes erreurs., elle a surtout été bien coupable envers son Roi. Comme toutes les nations en effervescence, elle a été le théâtre de grands excès ; mais ses erreurs, ses fautes, ses crimes même seront cachés pour l'histoire, dans une forêt de lauriers. — Enfin 3XVII Dieu a brisé la verge qu'il avait envoyée pour nous punir.

Բիբլիոգրաֆիական տվյալներ