Correspondance choisie de Benjamin Franklin: traduite de l'anglais

Գրքի շապիկի երեսը
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Բովանդակություն

Այլ խմբագրություններ - View all

Common terms and phrases

Սիրված հատվածներ

Էջ xv - You are a Member of Parliament, and one of that Majority which has doomed my Country to Destruction. — You have begun to burn our Towns, and murder our People. — Look upon your Hands! They are stained with the Blood of your Relations! — You and I were long Friends: — You are now my Enemy, — and I am Yours, B. FRANKLIN.
Էջ 118 - ... vos dettes ; dans ce cas, si vous rencontrez un honnête homme qui se trouve dans une détresse semblable à celle que vous éprouvez en ce moment , vous me payerez en lui prêtant cette somme, et vous lui enjoindrez d'acquitter sa dette par une semblable opération, dès qu'il sera en état de le faire, et qu'il en trouvera une occasion du même genre. J'espère que les dix louis passeront de la sorte...
Էջ 116 - Nouveau Système Typographique, ou Moyen de diminuer de moitié, dans toutes les Imprimeries de l'Europe, le travail et les frais de Composition, de Correction, et de Distribution, découvert en 1774, par Madame de***.
Էջ 120 - Mather), c'était au commencement de 1724, dans une visite que je lui fis après ma première tournée en Pensylvanie. Il me reçut dans sa bibliothèque ; et, quand je pris congé de lui, il me montra un chemin plus court pour sortir de la maison à travers un étroit passage, qui était traversé par une poutre à hauteur de tête. Nous...
Էջ 4 - Samaritain, au prêtre sanschari té quoique orthodoxe, et au lévite sacré; il déclare que ceux qui ont donné à manger à celui qui avait faim, à boire à celui qui avait soif, des...
Էջ 367 - Congrès vous prescririssent de ne rien faire sans la participation du roi. Vous allez faire luire un espoir certain de paix en Amérique, sans même vous informer de l'état de notre négociation. Vous êtes sage et avisé. Monsieur, vous connoissez les bienséances : vous avez rempli toute votre vie vos devoirs.
Էջ 327 - L'opinion commune suppose que les Espagnols sont cruels , les Anglais fiers , les Écossais insolents, les Hollandais avares, etc.; mais je ne crois pas qu'il y ait de vice national attribué aux Français. Ils sont un peu frivoles , mais cette frivolité ne fait de mal à personne. Se coiffer de façon...
Էջ 295 - Je me figure que cette nation intrigante voudrait se mêler de nos affaires et souffler le feu entre la Grande-Bretagne et ses colonies; mais j'espère que nous ne lui en donnerons pas l'occasion '. » Franklin le désirait encore plus qu'il ne l'espérait.
Էջ 138 - ... lunettes , emplette qui ne saurait déranger beaucoup nos finances ; mais ce sont les yeux des autres qui nous ruinent. Si tout le monde était aveugle, excepté moi, je n'aurais- besoin ni de beaux habits, ni de belles maisons, ni de beaux meubles.
Էջ 367 - Monsieur l'Ambassadeur, j'ai reçu la lettre que Votre Excellence m'a fait l'honneur de m'écrire le...

Բիբլիոգրաֆիական տվյալներ